Logo de la Communauté de Communes du Pays de Brisach
Votre navigateur semble obsolète

Pour une meilleure expérience sur le site, pour naviguer en toute sécurité et pour profiter des dernières technologies, merci de mettre à jour votre navigateur.

Mettre à jour Internet Explorer

×

Accueil>Communauté de communes>Actualités>vie quotidienne>Portrait du mois de décembre

Portrait du mois de décembre

À travers les « portraits du mois », la Communauté de Communes souhaite mettre en avant ceux qui font vivre le territoire. Et cette fois-ci ce n’est pas un, mais deux portraits que nous vous proposons. Nous sommes allés à la rencontre de Françoise et Adeline, habitantes du territoire et toutes deux candidates à l’élection de Miss Ronde Alsace.

• Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
François GEYER : Je m’appelle Françoise et suis originaire du Calvados. J’ai 50 ans, je suis mariée et maman d’une jeune fille de 24 ans. Je suis conseillère funéraire et cheffe d’entreprise dans l’aide administrative après décès.

Adeline REMY : Je m’appelle Adeline, j’ai (bientôt) 43 ans et j’ai un fils de 16 ans. J’habite à Biesheim depuis 3 ans. Je suis actuellement étudiante en école d’aide-soignante en Allemagne et serveuse en extra à Europapark. Je suis passionnée d’histoire, de culture et parle 3 langues couramment.

• Quelles sont vos passions, vos occupations ?
FG : J’ai pratiqué le tir à l’arc à haut niveau et j’ai été championne de Normandie. Je suis très investie dans la vie associative locale : je suis membre des chorales Ste Cécile et à Chœur ouvert de Neuf-Brisach et Obersaasheim. L’année dernière, j’ai ouvert une « antenne solidarité » pour les soignants et les personnes fragiles. J’ai ainsi pu organiser des collectes de jouets, de vêtements et de denrées alimentaires. Cette année j’ai souhaité aller encore plus loin et j’ai lancé un appel afin que les personnes seules soient invitées dans des familles pour les fêtes (le 24 ou le 25 décembre). C’est un projet qui me tient à cœur alors si des personnes sont intéressées qu’elles n’hésitent pas à me contacter.

AR : J’ai fait du théâtre alsacien pendant de nombreuses années. Je suis artiste (chanteuse). J’aime le cinéma, la lecture. Je pratique la boxe française depuis 2 ans ; un petit challenge, loin des strass et des paillettes. Cela m’aide à décompresser, à rester active et à avoir une bonne hygiène de vie. Je jongle actuellement entre mes études d’aide-soignante et mon travail (en extra) à Europapark, ce qui ne me laisse que très peu de temps mais j’aimerais m’engager dans la vie associative locale dès que cela sera possible.

• Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter à ce concours ?
FG : Même si un peu comme (presque) toutes les femmes j’aime porter de jolies robes et me sentir belle, ce n’est pas l’aspect « strass et paillettes » qui m’a donné envie de participer à cette élection. En effet, je me présente avant tout pour prouver que toutes les femmes peuvent trouver leur place dans la société et s’investir dans tous les domaines : politique, social, associatif, etc. Je suis convaincue que nous avons toutes un rôle à jouer, au-delà des critères standards de beauté, de poids ou de taille.

AR : Je n’ai pas toujours été une femme ronde. Quand j’étais plus jeune j’étais beaucoup plus fine. Les aléas de la vie ont fait que j’ai pris du poids. Je ne l’ai pas bien vécu et ai beaucoup souffert du regard des autres. Mon but est de montrer l’importance de ne pas s’arrêter au physique d’une personne. Quand mon corps a changé, j’ai vu certains regards évoluer (et pas dans le bon sens …) alors que je restais pourtant la même. Ce concours m’aide à prendre confiance en moi, à m’assumer et est aussi une sorte de pied-de-nez à toutes les personnes qui ont pu se moquer de moi ou me juger trop sévèrement en raison de mon physique.

• Selon vous, que signifie être une femme ronde aujourd’hui ? Quel message souhaitez-vous faire passer grâce à votre candidature ?
FG : Je souhaite montrer à quel point il est important de rester tel que l’on est. C’est notre cœur, notre beauté intérieure qui font notre valeur. Aujourd’hui et même si les mentalités évoluent doucement, être une femme ronde n’est pas simple. Par exemple, lorsque l’on souhaite s’habiller à la mode, ça devient vite compliqué car les vêtements ne correspondent pas toujours à nos morphologies. Par ma candidature je souhaite donner l’image d’une femme glamour, cultivée et élégante. Je voudrais également montrer aux entreprises que la femme ronde peut être un atout dans leurs campagnes de communication, de publicité.

AR : Une femme ronde aujourd’hui est une femme qui s’intègre dans la société, qui a de la classe, du charme. C’est une femme qui réussit, qui ose se faire entendre et qui surtout à parvient à être une femme respectée au-delà de son physique. C’est une femme qui s’assume, qui ne craint pas de s’habiller de manière féminine et élégante. C’est enfin une femme fière d’elle et de son parcours. Le message que je souhaite faire passer s’adresse en particulier aux jeunes filles qui sont en surpoids et qui ne s’acceptent pas : ne vous sentez pas rejetées. Apprenez à vous mettre en valeur, à vous entourer de personnes bienveillantes et de personnes qui sauront vous conseiller. Cela vous aidera à vous accepter. Soyez belles, intelligentes et fortes !

• Quand se déroulera l’élection de Miss Ronde Alsace et comment les personnes qui lisent cette interview peuvent voter pour vous ?
FG et AR : L’élection se déroulera le samedi 19 février 2022 à Habsheim.
Les votes en ligne (par sms) sont déjà ouverts sur le site officiel : https://bit.ly/3Jd4pdV
Chaque candidate peut également vendre des tickets de tombola. Le principe est simple : 1 ticket = 2€ = 1 vote. Et le détenteur du ticket participera à la tombola finale.
Ces votes représentent 1/3 de notre note finale. Le 2/3 restants sont composés de l’évaluation des juges (sur des critères comme : la qualité de notre texte de présentation, le message que l’on véhicule, notre allure, notre élégance, etc.) et des votes du public présent le jour de l’élection.

• Si vous aviez l’opportunité, en quelques mots de convaincre les Alsaciens de voter pour vous, que diriez-vous ?
FG : Eh bien, je leur dirais : votez pour moi car je représente la femme ronde. Je suis une belle personne avec une vraie générosité, beaucoup de bienveillance et de l’énergie. Je veux montrer que l’on peut réussir dans la vie en étant ronde, en étant malade (je suis atteinte de fibromyalgie) et surtout prouver que l’on peut réussir dans la relation aux autres. J’aime l’Alsace et je souhaite porter ses valeurs au-delà de nos frontières.

AR : Je suis une vraie alsacienne : je vis Alsace, je cuisine Alsace, etc. J’ai un cœur énorme. Je suis bienveillante et prête à porter haut les couleurs de l’Alsace, à représenter toutes les femmes rondes pendant 1 an. Je suis digne et serais fière de vos votes. Je serais la meilleure ambassadrice possible et aiderais d’autres jeunes filles/femmes rondes à s’accepter et pourquoi pas à se présenter ensuite à cette élection. J’invite les gens à voter en écoutant leur cœur, selon leurs valeurs.

• Quelle citation représente au mieux vos valeurs, votre façon d’être et de penser ?
FG : « Donne tes mains pour servir et ton cœur pour aimer » Mère Thérésa

AR : « La beauté commence au moment où vous décidez d’être vous-même » Coco Chanel.

• Le mot de la fin ?
FG et AR : Nous souhaitons toutes les 2 remercier Sophie ABENZOAR, responsable de l’agence Magnificent Beauties pour sa gentillesse, sa disponibilité et sa bienveillance qui nous aident au quotidien dans notre acceptation et notre préparation à cette élection.
Si vous souhaitez suivre nos aventures, nous vous donnons RDV sur nos pages Facebook respectives :
FG : https://bit.ly/3peMlrK
AR : https://bit.ly/3J9P3a3